Français
Monday 1st of May 2017
code: 81031
Quelques hadiths relatifs aux mérites de 'alî, tirés de "târîkh al-kholafa'" De Jalâl-ul-dîn as-suyû

Quelques hadiths relatifs aux mérites de 'Alî, tirés de "Târîkh al-Kholafa'"
de
Jalâl-ul-Dîn As-Suyûtî
traduits de l'arabe (en anglais) par Major H.S. Jarret
Edition de Calcutta - 1881



 




1. Ahmad Ibn Hanbal dit: «Ce qui nous a été transmis concernant les mérites de 'Alî, n'a été égalé par les mérites d'aucun des Compagnons du Messager de Dieu». (Al-Hâkim) personne autant qu'il a révélés concernant 'Alî. Trois cents versets ont été révélés au sujet de 'Alî».

3. Al-Tabarânî et Abû Hatim rapportent qu'Ibn 'Abbâs a dit: «Jamais le Seigneur n'a révélé les termes "Ô vrais Croyants" sans que 'Alî y soit compris comme étant leur maître et leur chef. Le Seigneur a réprouvé à divers endroits les Compagnons du Prophète, mais IL n'a jamais mentionné 'Alî sans approbation».

4. Al-Tirmithî, al-Nasâ'î et Ibn Majah, citant Habchi Ibn Jonada, ont rapporté que le Messager de Dieu avait dit: «'Alî est de moi et je suis de 'Alî».

5. Al-Tabarânî rapporte, dans "Awsat", citant Jâbir Ibn 'Abdullâh, que le Messager de Dieu a dit: «Les gens sont de souches diverses, mais moi et 'Alî, sommes d'une seule souche».

 

6. Al-Tabarânî rapporte dans "Awsat" et "Çaghîr" qu'Om Salma a relaté: «J'ai entendu le Messager de Dieu dire: "'Alî est avec le Coran et le Coran est avec 'Alî. Ils ne se sépareront pas avant qu'ils arrivent à la fontaine de Kawthar au Paradis"».

7. Ibn Sa'd rapporte que 'Alî a dit: «Par Allah, jamais un verset du Coran n'a été révélé sans que je voie maintenant ce qu'il a révélé et à propos de qui il a été révélé, car mon Seigneur m'a doté d'un coeur sage et d'une langue éloquente».

8. Ibn Sa'd et d'autres rapportent d'Ibn Tofayl, que 'Alî a dit: «Interrogez-moi sur le Coran, car il n'y a pas un verset dont je ne sache pas s'il a été révélé la nuit ou le jour, dans les plaines ou sur les montagnes».

9. Al-Tirmithî et al-Hâkim rapportent de 'Alî que le Prophète a dit: «Je suis la Cité du Savoir, et 'Alî en est la Porte».

10. Ibn Mas'ûd rapporte que le Prophète a dit: «Regarder 'Alî est un acte de dévotion».

11. Ibn 'Asâkir, citant le témoignage d'Abû Bakr, écrit: «Le Prophète dit: "Regarder 'Alî est un acte de piété».

12. Muslim rapporte que 'Alî a dit: «Par Celui qui a fendu les graines et créé l'âme, le Prophète m'a promis que ne m'aimera qu'un vrai Croyant et que ne me détestera qu'un hypocrite».

13. Al-Tirmithî rapporte qu'Abû Sa'id al-Khudrî a dit: «Nous avions l'habitude de reconnaitre les hypocrites à leur haine pour 'Alî».

14. Al-Tabarânî, citant le témoignage d'Om Salma, rapporte que le Prophéete a dit: «Celui qui aime 'Alî m'aura aimé et celui qui déteste 'Alî m'aura détesté, et celui qui m'aura détesté aura détesté le Seigneur».

15. Abû Ya'lâ et Al-Bazzâr, citant Sa'd Ibn Abî Waqqâç, rapportent que le Messager de Dieu a dit: «Celui qui injurie 'Alî, m'injurie aussi».

16. Ahmad rapporte, et al-Hâkim le confirme, qu'Om Salma a dit: «J'ai entendu le Messager de Dieu dire: "Celui qui injurie 'Alî, m'injurie aussi"».

17. Sa'id lbn al-Mussyyab rapporte que 'Omar Ibn al-Khattâb avait l'habitude d'implorer Dieu de le préserver d'une situation difficile dans laquelle le père d'al-Hassan ('Alî) n'aurait pas été présent pour la résoudre, et qu'il dit un jour: «Personne parmi les Compagnons, à part 'Alî, n'avait l'habitude de dire "Interrogez-moi"».

18. Al-Tabarânî rapporte dans "Al-Awsat" qu'Ibn 'Abbâs a dit: «'Alî possédait dix-huit qualités éminentes qui n'étaient communes à aucun autre de ce peuple».

19. Al-Bazzâr rapporte en citant Sa'd, que le Messager de Dieu a dit à 'Alî: «Il n'est permis à personne ayant l'obligation d'accomplir l'ablution totale d'entrer dans la mosquée, excepté moi et toi».

20. Abû Ya'la rapporte qu'Abû Horayrah a relaté que 'Omar lbn al-Khattâb avait dit: «'Alî a été doté de trois choses dont si je ne possédais qu'une seule, elle me serait plus précieuse que si on m'avait donné des chameaux de haute race». Lorsqu'on lui demanda quelles étaient ces trois choses, il répondit: «Son mariage avec Fâtimah, la fille du Prophète, son autorisation de rester à la mosquée dans le cas où cela me l'est interdit, et le fait d'avoir porté l'Etendard le jour de Khaybar».

21. Les deux Cheikhs (Al-Bokhârî et Muslim), se référant à Sa'd Ibn Abî Waqqâç, rapportent que le Messager de Dieu, ayant décidé de laisser derrière lui 'Alî Ibn Abî Tâlib comme son Lieutenant pendant l'expédition de Tabûk, 'Alî lui dit: «Ô Messager de Dieu! Me laisses-tu derrière, parmi les femmes et les enfants?». Le Prophète répondit: «N'es-tu pas content d'être à moi ce qu'Aaron avait été à Moïse, à cette différence près qu'il n'y aura pas de Prophète après moi?».

22. Selon Sah Ibn Sa'd, le Messager de Dieu dit, le jour de Khaybar: «Je confierai sûrement l'Etendard, demain, à un homme entre les mains duquel le Seigneur accordera la victoire, un homme qui aime Dieu et Son Prophète et que Dieu et Son Prophète aiment». Les gens passèrent la nuit à s'interroger sur i'identité de celui d'entre eux à qui l'Etendard serait confié. Une fois que l'aube se fut levée, ils se hâtèrent chez le Prophète, chacun d'eux espérant être l'heureux élu. «Où est 'Alî le fils Abû Tâlib?» demanda-t-il. Ils lui dirent: «Il souffre d'un mal aux yeux». Il dit: «Faites-le venir». Ils l'amenèrent et le Messager de Dieu projeta un peu de sa salive sur ses yeux et pria pour lui. 'Alî fut établi parfaitement, comme s'il ne souffrait de rien, et le Prophète lui remit l'Etendard.

23. Citant Sa'd Ibn Abî Waqqâç, Muslim relate que lorsque le verset: «Venez! Appelons nos fils et vos fils, nos femmes et vos femmes, etc...» (Sourate Âle 'Imran, verset 61) fut révélé, le Messager de Dieu convoqua 'All, Fâtimah, al-Hassan et al-Hussayn et dit: «Ô Mon Dieu! ils sont ma Famille».

24. Al-Tirmithî et al-Hâkim confirment, en se référant à Borayda, que le Messager de Dieu dit: «Le Seigneur m'a ordonné l'amour de quatre hommes et m'a déclaré qu'IL les aime». On lui demanda: «Ô Messager de Dieu! Nomme-les». Il répondit: «'Alî en fait partie (il le répéta trois fois), Abû Thârr, al-Miqdâd et Salmân».

25. Abû No'aym rapporte dans "Al-Dalâ'il", en se référant au père de Ja'far Ibn Mohammad que: Deux hommes ayant eu une altercation, furent amenés devant 'Alî qui s'assit au pied d'un mur. Un homme lui ayant dit: «Le mur va tomber», il répondit: «Va au ... Dieu est le Protecteur». Il jugea entre les deux parties et s'en alla. Le mur tomba après son départ.

26. Al-Tabarânî rapporte dans "Awsat", et Abû No'aym dans "Al-Dala'il", en citant Zadan, que pendant que 'Alî relatait un hadith, un homme l'accusa de parier faussement. 'Alî lui dit: «Pourrais-je appeler l'anathème sur toi, si j'ai menti?». Il répondit: «Appelle-le». 'Alî le maudit, et lorsqu'il se retira de l'endroit sa vue l'avait quitté.

27. Abûl-Qâcim al-Zajjâjî relate dans ses "Dictées" que 'Alî travailla sur les principes de la langue arabe, "La Grammaire de la Langue Arabe".
 


source : sibtayn
user comment
 

latest article

  Ramadhãn, le mois de la patience
  Un amour réciproque
  En souvenir de Khadija
  Les derniers écus de Khadija
  Pourquoi le Prophète de l’Islam?
  Entrer dans un monde immense de spiritualité
  l'Histoire de Karbalà en Images
  Annonce par le Prophète (AS) de la Wilãyat de l’Imam ‘Ali (AS) et de son successeur
  Les conditions de l’obligation (1)
  L’obligation du Hajj