Français
Sunday 25th of June 2017
code: 81424
Communiqué : Attentat au Caire

Selon le ministère égyptien de la Santé, la majorité des victimes sont des femmes et des enfants. L’attentat a été perpétré en pleine messe dominicale par un inconnu, qui aurait jeté une bombe à l’intérieur de la salle où se tenait le service religieux.

Le président égyptien Abdel Fatah al-Sissi a condamné l’attentat, déclarant trois jours de deuil national à compter de dimanche.

L’imam de la plus haute institution de l’islam sunnite en Egypte, Al-Azhar, a également condamné cette « attaque infâme ».

Les coptes orthodoxes d’Egypte sont la communauté chrétienne la plus nombreuse du Moyen-Orient et l’une des plus anciennes. Ils représentent environ 10 % de la population égyptienne.

Cette communauté, qui fait l’objet d’une vive animosité de la part des salafistes égyptiens, a déjà été visée par des attaques similaires ces dernières années.

Aucune revendication n’a été pour l’instant été émise même s’il est fort probable que les coupables soient à chercher parmi les takfiris affiliés à daesh, et manipulés par les wahabo-sionistes qui ne pardonnent pas à l’Égypte ses récentes positions politiques qui ne vont pas dans le sens des intérêts de l’Empire.

    Le Parti Anti Sioniste condamne cet acte barbare et présente ses sincères condoléances aux familles des victimes, ainsi qu’aux membres de la communauté chrétienne copte d’Egypte, mais aussi à tout le peuple égyptien.

user comment
 

latest article

  Le fusil d’assaut iranien Zolfaqar remplace le G3
  Deir ez-Zor, la surprise iranienne
  Irak : l’armée prend le contrôle du centre de commandant de Daech à Mossoul
  Lieder iranien: Etats-Unis veut un Daesh sous leur contrôle qui peuvent utiliser
  Europe sympathise avec l'Iran après les attaques terroristes
  Armée syrienne entre dans la province d'Al-Raqa et libère deux villages
  Les attentats terroristes à Téhéran a fait 12 morts et 42 blessés
  Des oulémas bahreïnis rencontrent cheikh Issa Qassem
  Huit martyrs dans un attentat suicide à Bagdad
  Un "dirigeant" de l'État islamique en Tunisie tué dans une embuscade