Français
Tuesday 17th of January 2017
code: 81429
Des officiers occidentaux et régionaux arrêtés à A

Les autorités syriennes ont pu, grâce à des renseignements minutieux, arriver au Quartier Général des hauts officiers occidentaux et régionaux au sous-sol d’un quartier d’Alep-est, et les capturer tous vivants ».

Les agents étrangers sont de diverses nationalités : américains, français, britanniques, allemands, israéliens, turcs, saoudiens, marocains, qataris, etc…Mais d’après le journaliste, les officiers français seraient les plus nombreux.

    Cette information est appuyée par celle du très bien informé site « Réseau Voltaire » affirmant que le Conseil de sécurité siégeait à huis clos, hier, vendredi 16 décembre 2016 à 17h après l’arrestation d’officiers de l’Otan, le matin même, par les Forces spéciales syriennes dans un bunker à Alep-Est.

Ce n’est pas la première fois qu’est révélée la présence d’agents occidentaux et régionaux en Syrie. En effet, on se souvient que fin septembre dernier, le site israélien « time of Israël » qu’on ne peut taxer de pro-syrien, avait révélé que d’après l’agence de presse russe, des agents israéliens du Mossad ainsi que d’autres officiers étrangers dont des officiers militaires américains, qataris, saoudiens, britanniques et trucs, avaient été tués à Alep dans une attaque de missiles opérée par la Russie.

A l’époque, l’agence de presse russe Sputnik avait alors affirmé que quelque « 30 officiers israéliens et occidentaux » ont perdu la vie, frappé par trois missiles de croisières Kalibr, tirés par des navires de guerre Russes dans la “foreign officers’ coordination operations room”, à l’ouest d’Alep, près du mont Siméon.

La présence d’officiers occidentaux et saoudiens, qui dirigent en réalité les attaques terroristes à Alep, explique mieux l’hystérie politico-médiatique occidentale qui ne cessait de réclamer une trêve lors de la bataille visant à libérer la seconde ville syrienne du joug des mercenaires.

    En effet, l’un des objectifs majeur de cette trêve réclamée à corps et à cris, était l’exfiltration de ces agents sionistes avant qu’ils ne tombent entre les mains des troupes syriennes, et que ne soit révélée au monde entier l’implication directe des pays occidentaux et régionaux dans la destruction de la Syrie.

Si l’information de la capture de ces officiers s’avérait exacte, elle serait un atout de premier plan pour le gouvernement syrien et ses alliés, qui aborderaient en position de force les négociations politiques en vue d’une résolution du conflit, avec les pays de la coalition occidentalo-sioniste.

    Le Parti Anti Sioniste appelle le gouvernement syrien à dévoiler au grand jour toute cette affaire afin de montrer au monde entier la responsabilité occidentale dans la crise syrienne.

    Il est temps que l’opinion mondiale découvre la réalité de la situation en Syrie : les terroristes sanguinaires wahhabites qui ont mis le pays à feu et à sang, sont dirigés sur le terrain par des officiers américains, britanniques, israéliens, français, saoudiens et turcs.

user comment
 

latest article

  ÉMEUTES EN ALGÉRIE : NOUVELLE TENTATIVE SIONISTE DE DÉSTABILISATION.
  L’Exil sous sionisme « religieux » par Hadassah BORREMAN
  Malgré des critiques, Al Khalifa exécute trois militants bahreïnies
  Emeutes en Algérie : un ministre accuse des médias étrangers, pro-israélien et une journaliste d’Al ...
  Ayman al-Zawaheri décrit comme « menteur » chef Daesh
  New Aylan' meurt quand sa famille a fui le génocide au Myanmar
  Hollande : Combattre Daesh en Irak, « c’est prévenir le terrorisme sur notre sol »
  Affaire Zouari : une imposture d'Israël
  La mairie de Montpellier vend la plus grande mosquée de la ville aux fidèles
  Des officiers occidentaux et régionaux arrêtés à Alep !

most visited