Français
Friday 20th of October 2017
code: 81585
Une des formes de reconnaissance d’Allãh

La doctrine de la causalité est une des formes de reconnaissance d’Allãh. Cet exemple, comme bien d’autres dans la vie courante, montre que chaque fois que l’homme rencontre un phénomène, son esprit en cherche la cause, car il croit que chaque chose a une cause. En fait, la doctrine de la causalité est à la source de toutes les sortes d’enquêtes et de toutes les recherches scientifiques. L’adhésion de l’homme à cette doctrine s’est renforcée avec le progrès de la science et de l’industrie.

Un physicien, un anthropologue ou un sociologue s’efforcent de découvrir la cause de chaque événement, uniquement parce qu’ils ne peuvent croire que quelque chose de physique ou de social puisse arriver spontanément et sans l’intervention d’une cause.

  Pour aboutir à la cause correcte, ils recourent à des centaines d’expériences et entreprennent des études et des analyses. Si toutes leurs études et expérimentations aboutissent à un résultat négatif, ils les poursuivent pourtant, mais sur la base d’une nouvelle théorie, et ils ne cessent pas leurs efforts jusqu’à la fin de leur vie, à moins qu’ils ne parviennent à des résultats positifs avant. S’ils meurent, d’autres scientifiques poursuivent leurs travaux inachevés dans l’espoir de trouver la ou les causes en question, mais ils ne se permettent jamais de croire ou de supposer qu’une chose puisse venir à l’existence sans cause.

A ce propos, on doit garder présent à l’esprit que nous ne nous efforçons pas de découvrir la cause d’une chose qui existe déjà comme une pure réalité. Nous nous efforçons de découvrir l’origine et la cause d’une chose seulement lorsque nous remarquons que c’est un phénomène, c’est-à-dire quelque chose qui n’a pas existé avant et qui existe maintenant.

   Si nous réfléchissons sur ce point d’une façon adéquate nous découvrirons que dès que notre esprit examine une réalité, il ne se pose pas la question de savoir si celle-ci devrait avoir ou non une cause. Il la considère tout d’abord pour vérifier si elle est ou non un phénomène, c’est-à-dire si elle était existante ou inexistante auparavant. Au cas où il s’agit d’un phénomène, en ce monde là seulement, notre esprit décide qu’il doit y avoir une cause qui lui a donné naissance. Donc tout ce qui existe n’exige pas forcément une cause. Seul un phénomène en nécessite une.

Source: Behechti & Bãhonar, Philosophie de l’Islam, traduit par Abbas Ahmad al-Bostani, Publication de la Cité du Savoir, Canada.

user comment
 

latest article

  Laysa al-gharîb-Ali Zeynel Abidin (as)
  Imam Sajjad (AS)
  La biographie de l'Imam Zaynoul Abédine (as)
  LA BATAILLE DE ZATOUSS SALASSIL
  Le 40ème de l’Imam al-Hussein (Psl)
  L’importance et le bien fondé de la commémoration du deuil de l’imam al-Hussein (Psl)
  La philosophie du 40ème jour
  Hadiths sur l'Imam Husseini et le Jour de Achoura
  De Karbala à l'Etat Islamique: Découvrez le plus grand pèlerinage du monde
  L’Imâm Hossein, le mois de Moharram et la tragédie de Karbalâ