Français
Monday 24th of April 2017
code: 81642
Les visages servent de «casier judiciaire»

Le verset 39 de la sourate «Le Très Miséricordieux» dit : «فَيَوْمَئذٍ لَّا يُسئَلُ عَن ذَنبِهِ إِنسٌ وَ لَا جَانٌ

{Ce jour-là, donc, ni aux hommes, ni aux djinns on ne posera de questions sur leur péché; يُعْرَفُ الْمُجْرِمُونَ بِسيماهُمْ parce que on reconnaîtra les criminels à leurs traits}. (Le Très Miséricordieux: 41)

   Le feu Seyed Hachem Bahrani, auteur de l’Exégèse Al-Borhãn, cite une tradition liée au verset 18 de la sainte sourate «Nouvelle», qui dit: يَوْمَ يُنْفَخُ فِي الصُّورِ فَتَأْتُونَ أَفْواجاً «Le Jour où l’on soufflera dans la Trompe, puis vous viendrez par troupes», tradition qui décrit la situation.
Ma’ãdh raconte avoir posé une question au Prophète (SAWA) sur les horreurs du jour du Jugement dernier. Il a dit: «Ma’ãdh! Tu as posé une question sur un immense événement». Puis il a commencé à verser des larmes en disant: «En ce jour, dix groupes de la Communauté entrent sur la scène du Jugement, chaque groupe ayant son visage et ses traits spécifiques».

   Un groupe apparaît comme des singes et un autre comme des porcs. Un groupe a la tête rabaissée alors que ses pieds sont tournés vers le haut, de manière à laisser leur visage heurter la terre. Un groupe est aveugle et un autre, sourd-muet. Un groupe a la langue tirée jusqu’à la poitrine, de laquelle du pus s’évacue en semant un trouble général. Certains ont pieds et mains attachés et d’autres sont pendus sur des potences enflammées. Un groupe répand une odeur plus désagréable que celle des cadavres. Certains ont des chemises de goudron chaud collées à leur peau. »

Qui sont-ils?
Le Prophète (SAWA) donne ensuite sa réponse à la question ; réponse qui reflète en effet la réalité de certains péchés. Si l’on a pris l’habitude de ces péchés, au point que ce défaut fasse partie intégrante de sa réalité, le jour du Jugement dernier qui est le jour de l’apparition de la vérité, il sera incarné sous des formes citées.

   Le Prophète (SAWA) a dit: «Les singes sont des gens qui procédaient dans ce monde à la délation. Les porcs sont des gens qui gagnaient leur vie par des moyens impurs. Les renversés sont des usuriers. Les aveugles sont des juges qui rendent des sentences injustes. Les sourds-muets sont les égoïstes et ceux qui mâchent leurs langues sont ceux qui médisaient dans le monde. Les personnes aux mains et pieds coupés sont ceux qui tourmentaient tout le temps leurs voisins. Les pendus sont des gens qui médisaient des gens pour les confier aux tyrans oppresseurs. Et les puants, ceux qui se livraient à la débauche et aux désirs sexuels s’abstenant de respecter les droits divins; ils sont des gens orgueilleux et vaniteux.»

user comment
 

latest article

  L’hospitalité
  Le monothéisme garantit la liberté
  L’ordre de Dieu
  Les contradictions contemporaines (1)
  Comment échapper à la crise qui touche le Monde contemporain?
  Comment se réformer? (2)
  Les visages servent de «casier judiciaire»
  Le voile du Ghayb
  Les bienfaits de la naissance du grand Prophète
  La grande mission du Prophète