Français
Friday 28th of July 2017
code: 81679
Israël » ne respectera pas l’accord des zones de désescalade en Syrie

Selon le quotidien israélien Maariv, l’institution sécuritaire israélienne rapporte que l’évaluation en vigueur à Tel-Aviv sur le succès de cet accord est à «faible vraisemblance», soulignant que l’écart est très grand entre les décisions prises et leur mise en exécution en Syrie.

Des sources israéliennes non identifiées par le journal ont soulevé que l’accord signé n’a pas été approuvé par les miliciens syriens, et comporte des divergences importantes dans les positions entre la Turquie et la Russie.

Selon ces sources, le dernier mot reviendra à la fin à la position des États-Unis. « Bien qu’elle pourrait soutenir l’accord de point de vue opérationnelle, l’administration américaine qui s’intéresse à la réduction du niveau de violence en Syrie, ne voudrait pas en même temps renoncer à son soutien aux rebelles modérés… ce qui soulève plus d’une question sur la position des États-Unis, y compris sur leur éventuelle acceptation des zones d’exclusion aérienne », ont-elles rapporté au journal israélien, traduit par le journal libanais al-Akhbar.

En tout cas, d’après les estimations de l’institution sécuritaire israélienne, quand bien même l’accord entre en vigueur, Israël ne l’observera pas et poursuivra ses raids aériens contre « des activités terroristes dirigées » lui.

Selon les sources israéliennes, « la Russie est entièrement consciente de la nature des lignes rouges qu’Israël a tracées sur la scène syrienne ».

user comment
 

latest article

  Le Mouvement islamique du Nigéria avertit
  Les forces de CGRI appréhender un navire saoudien dans le Golfe Persique
  Les crimes de l'opposition vénézuélienne est comme excuses Daesh »
  Québec: référedum sur un carré musulman
  Double attentat à Rafah : 40 takfiristes tués
  L’armée de l’air vise les terroristes de «Daech» dans les banlieues de Deir Ezzor, Raqqa, Hamas et Homs
  Manifester à Paris contre « fasciste et tueur » Netanyahu
  Médias Irak confirme la mort du chef Daesh
  L’armée détruit un mortier et 4 véhicules de «Daech» et élimine deux de ses chefs à Deir Ezzor
  Missiles iraniens contre les terroristes en Syrie : les médias israéliens abasourdis