Français
Sunday 28th of May 2017
code: 81694
S.Nasrallah: Défaite du projet du grand « Israël » ; mission accomplie à la frontière Est du Liban

Lors d’un discours ce jeudi à l’occasion du premier anniversaire du martyre de Sayed Mostafa Badreddine, un des leaders de la Résistance islamique , Sayed Nasrallah a salué la persévérance de plus de 1500 détenus palestiniens grévistes de la faim, tout en critiquant le mutisme de la Ligue arabe, de l’organisation de la conférence islamique (OCI), de l’ONU et des dirigeants arabes.

S’agissant du Liban, Sayed Nasrallah a annoncé la sécurisation totale de la chaine montagneuse de l’est du Liban frontalière avec la Syrie. « La mission a été accomplie et le Hezbollah s’apprête à se retirer de cette région libérée des takfiristes », a affirmé Sayed Nasrallah. Et d’ajouter : le Hezbollah est présent dans quelques points de l’autre côté des frontières  pour empêcher l’infiltration des takfiristes au Liban.

Sayed Nasrallah a aussi lancé un appel pour le retour des déplacés libanais vers les régions libanaises sécurisées, dont la localité de Toufeil, démentant les rumeurs selon lesquelles le Hezbollah, ou l’Iran ou la Syrie veulent opérer un changement démographique dans ces zones.

Sur la question de Aarsale, dont le jurd est occupé par le front al-Nosra et Daesh, il a appelé ces derniers à les quitter pour se rendre là où veulent, comme cela s’est passé pour les accords d’évacuation dans d’autres régions syriennes.

A la fin de son discours, le numéro un du Hezbollah s’est adressé su vice-prince héritier saoudien Mohammad Ben Salmane, lui indiquant qu’il a commis de nombreuses erreurs dans sa récente interview surtout lorsqu’il a dit que son problème avec l’Iran réside dans le fait qu’il croit en la parousie de l’Imam al-Mahdi.

 » C’est une question qui fait l’unanimité de toutes les écoles islamiques, que l’Imam al-Mahdi va sortir pour faire rêgner la justice et l’équité sur terre après qu’elle a été emplie d’injustice et de corruption », lui a-t-il objecté, lui lançant que « ni lui, ni ses fils, ni ses petits-fils ne l’empêcheront de la faire lorsqu’il sortira »

Voici les principaux points de son discours :

Un an après le martyre de Sayed Mostafa Badreddine, il est toujours présent dans nos esprits grâce à ses grands sacrifices. Il a été un leader, un combattant dans chaque pays brandissant le slogan de la lutte contre l’occupation. Notre cher martyr était un des chefs de la restitution de la terre, de la libération des détenus avec dignité, un des leaders du démantèlement des réseaux d’espionnage israéliens et takfiristes. Sayed Mostafa Badreddine était le commandant de la guerre contre Israël, lors des raisins de la colère en 1996, qui a contribué à la libération du Liban de l’occupation israélienne en 2000. De là, il est tout à fait normal que les médias sionistes et à leurs côtés les médias saoudiens tentent de ternir son image. Sayed Badreddine restera la voix qui réfute la soumission. L’époque de la Naqba est révolue par rapport aux peuples et à la résistance.

« Israël » se cache derrière les murs

zoulfi2Les sionistes ont découvert la fragilité de leurs mesures et de leurs renseignements, raison pour laquelle ils se sont précipités à ériger un mur le long de la frontière avec le Liban, de la côte de Naqoura jusqu’ au mont de Jabal Cheikh.

Il y a quelques semaines, un citoyen libanais ordinaire a franchi tous les barrières en marchant 10 km le long de la frontière jusqu’à atteindre la station de bus dans la colonie de Kiryat Shmona. Leurs mesures de sécurité se sont alors avérées défectueuses.

Au liban, ils ont édifié un mur au dessus du sol, alors qu’à Gaza ils ont commencé à construire un mur au dessous du sol. Ils vont ériger beaucoup de murs…Ceci prouve leur reconnaissance en la défaite d’Israël, de ses projets et de ses ambitions. Une reconnaissance en la victoire du Liban et la défaite du projet du grand Israël.

Le projet du grand Israël s’étendant du Nil jusqu’a l’Euphrate, ou du puissant Israël qui faisait jadis peur est révolu.

Quant Israël, son armée et ses renseignement se cachent derrière les murs pour ne pas voir les Libanais, ceci prouve la faiblesse de cette toile d’araignée qui était considéré une entité en acier par les impuissants  et les craintifs.

Jadis, le Liban avait peur d’Israël l’agresseur et l’envahisseur, mais après les victoires de la résistance la donne a changée.

Une guerre israélienne contre le Liban

zoulf3Les menaces d’une guerre israélienne contre le Liban ne sont pas nouvelles. Les Israéliens sont préoccupés de toute confrontation  avec la résistance qui a prouvé à l’ennemi israélien qu’elle ne menace pas dans le vide. Aucun endroit dans leur entité ne sera épargné des missiles de la résistance.

Il y a certains au Liban qui répètent ces menaces, parce qu’ils espèrent cela. Si vous veuillez à la réussite du tourisme, pourquoi vous faites alors peur aux gens.

Je dis au gens : vivez normalement votre vie; ça fait 11 ans qu’on répète ce refrain. Ces menaces révèlent peut être qu’ils ne veulent pas de guerre, qu’il s’agit  d’une guerre purement psychologique pour empêcher l’éclatement de la guerre.

Ayez confiance en Dieu, en votre armée et à la résistance. Le Liban a prouvé qu’il n’est plus une promenade pour les envahisseurs. La résistance a vaincu l’élite de l’élite de l’armée israélienne.

Hommage aux détenus grévistes et pèlerinage chez Trump

Nous nous inclinons face aux détenus grévistes de la faim qui ne boivent que de l’eau salée.

Nous appelons au soutien de leur mouvement et condamnons le mutisme de la ligue arabe, de l’organisation de la conférence islamique (OCI) de l’Onu et des institutions internationales.

Après quelques jours, les dirigeants de certains pays arabes et islamiques vont se rendre en Arabie pour faire le pèlerinage non pas à la Mecque mais chez Trump (président américain). Ils participeront à plusieurs sommets avec les Américains, nous allons voir les résultats de ces sommets. La question de 1500 détenus palestiniens en grève depuis 25 jours et du peuple palestiniens seront-ils à l’ordre de jour ? Auront-ils le courage de le demander à Trump, qui soutient absolument Israël, d’exercer des pressions sur l’entité sioniste pour qu’elle réponde aux demandes humanitaires des détenus ou bien vont-ils répéter leur silence. Les régimes arabes vont-ils prouver qu’ils vivent toujours la culture de la Naqba ou ils ont opté pour une autre voie ?

Mission accomplie à la frontière Est du Liban

S’agissant des développements à la frontière libanaise avec la Syrie, nous vous annonçons la libération et la sécurisation totale du long de la chaine montagneuse (Est) de la présence des takfiristes. La mission a été accomplie par la résistance qui se retirera et démantela toutes ses positions militaires de la partie libanaise des frontières. Si l’Etat libanais avait assumé dès le début ses responsabilités, nous n’aurions pas nous déployer là-bas.

Alors que de l’autre côté de la frontière, la résistance restera déployée aux côtés de l’armée syrienne dans certains points pour empêcher l’infiltration des takfiristes vers le Liban.

Le village libanais frontalier de Toufeil a lui aussi totalement sécurisé. Ce village libanais n’a malheureusement pas de route à travers le Liban. Si quelqu’un veut se rendre à Toufeil, il doit passer par la Syrie. Les habitants de Toufeil peuvent maintenant retourner à leurs domiciles. Et c’est à l’Etat Libanais d’assumer ses responsabilités.

Les accusations de changement démographique

zoulfi4Sur cette question permettez-moi de fermer une fois toute ce dossier qui a fait couler beaucoup de salive.

L’une des causes de notre précipitation à vouloir contacter les habitants de Toufeil remonte à l’accusation proférée par certaines tribunes libanaises selon lesquelles le Hezbollah veut opérer un changement démographique dans cette localité et dans la zone frontalière avec la Syrie.

Ces accusations pullulaient lors des événements à Aarsale, au moment où le Hezbollah bataillait au coté de l’armée libanaise et des gens pour former un barrage afin de protéger tous les localités et toutes les villes libanaises de la Bekaa, de Baalbek et du Hermel, toutes confessions confondues. Des sacrifices ont été consentis sur cette voie, et pas seulement des martyrs et des blessés. Pendant de longues années, les combattants du Hezbollah s’étaient mobilisés sur les hauteurs, en hiver comme en été, dans des conditions climatiques très difficiles… Des sacrifices ont été consentis…

Si nous avions voulu un changement démographique,  nous aurions laissé le front al-Nosra et Daesh attaquer les localités libanaises et expulser ses habitants pour ensuite venir les libérer et leur changer leur démographie. Si nous avions réfléchi de cette manière satanique, cela aurait été facile.

Pour nous, tous les habitants de la Békaa, de Baalbek, du Hermel qu’ils soient sunnites, chiites,  chrétiens ou autres sont notre peuple, notre honneur…

Oui nous sommes pressés pour que les habitants de Toufeil reviennent chez eux et pour que les habitants de Aarsale vivent en toute sécurité dans leur localité, dans leur jurd et leurs vergers …

Nous voulons fermer cette blessure le plus tôt possible. Il faut fermer ce dossier.

Groupes armés et changement démographie

Même concernant la situation syrienne, ce genre d’allégations a empesté pendant de longues années, accusant le pouvoir syrien et l’Iran de vouloir opérer des changements démographiques dans plusieurs régions syriennes. Et j’en avais parlé avant…

Voyez Madaya, Zabadani et Sarghaya et toute cette zone frontalière qui a été liberee, franchement parlant, y a-t-il des chiites là-bas ?

Ils ont même accusé que les habitants de Fouaa et kafaraya y seront implantés. Qu’en est-il se le terrain ??

Ces accusations ne sont que des mensonges, qui font partie de la désinformation et de la manipulation exercées contre la Syrie depuis l’éclatement de la crise

Dans les faits, ceux qui œuvrent corps et âmes pour ce changement démographique en Syrie sont les groupes armés soutenus par les Etats unis, l’Arabie saoudite…

Regardez les zones qu’ils ont conquises, est-ce qu’elles comprennent les autres composantes des minorités syriennes… Aucune. C’est à peine s’ils se supportent entre eux.

Attendez voir ce qui va se passer dans la province d’Idleb.

Dans le dernier communiqué publié par le front al-Nosra là-bas, il a accusé tous ceux qui ont participé à la rencontre d’Astana qu’ils ont commis un acte répréhensible, un acte de trahison et d’apostasie. Il s’est adressé avec ce langage avec ses coreligionnaires, qui sont tous des sunnites

Le changement démographique qu’il préconise concerne tout le monde et pas seulement les minorités mais aussi de nombreux sunnites…

En finir avec Aarsale

Troisièmement, je vais parler de Aarsale. Je veux m’adresser calmement aux groupes armés qui sont retranchés dans son jurd et dans les collines du Qalamoune. Je veux leur dire qu’à la lumière des évolutions  dans cette zone frontalière, ainsi qu’à Waer dans la province de Homs et ailleurs, il faut qu’ils sachent que leur bataille n’a plu aucune perspective ni aucun avenir…

Il vaut mieux donc régler ce problème et laisser les gens vivre en paix et Nous au Hezbollah somme prêts à donner des garanties pour un compromis  et assurer leur évacuation là où ils voudraient se rendre…

Nous somme même prêts à garantir que les refugiés syriens installés dans cette zone puissent revenir dans leurs régions en Syrie,  s’ils le veulent bien entendu.

Je dis aussi aux forces politiques libanaises qui sont aussi concernées et qui ont des liens avec ces groupes de donner un coup de main pour régler cette affaire.

La présence de ces groupes dans cette région  est devenue un lourd fardeau

Le projet d’une république de Aarsale qui s’étende jusqu’à la ville de Tripoli est révolu. Personne ne vas se moquer de vous ni vos tourner en dérision ni faire des cérémonies de victoire

Il serait mieux de régler les choses de cette manière pour sauvegarder les vies et les intérêts de tous.

Sauf si d’aucuns voudraient faire en sorte que ces groupes restent dans cette région dans le but de harceler le Liban, de lui imposer une sorte de guerre d’usure. Sachez que ce n’est pas le Hezbollah qui est lésé par cette situation mais tout le Liban…

Un espoir pour la crise politique au Liban

Le quatrième point sur le Liban est d’ordre politique. Je voudrais seulement ajouter une petite chose à ce que j’avais dit depuis une semaine : nous avons un réel espoir de parvenir à une nouvelle loi électorale. Je n’aime pas vendre de faux espoirs. Mais il y a réellement un vrai espoir.

Quels sont donc les choix devant les libanais : le conseil des ministres a rejeté à l’unanimité la prorogation du Parlement actuel et la loi 60

Il faut a tout prix poursuivre le dialogue quelque soient les divergences et les désaccords entre les farces politiques

il faut aussi calmer le discours politique car son escalade complique la possibilité de parvenir a une loi électorale et l’attarde..

Le Hezbollah ne fait pas partie des pourparlers en Syrie

Cinquièmement : sur la Syrie je voudrais dire que les frères de sayed Zoulfikar continuent leur lutte…

Durant ces derniers temps, on a soulevé des questions sur le cessez-le-feu qui a été décrété dans certaines zones. Certains médias arabes et ceux du golfe ont propagé que l’Iran veut le faire avorter les trêves conclues. Et le Hezbollah aussi.

Sachez que nous ne sommes pas un protagoniste dans les pourparlers politiques et sécuritaires…

Nous nous sommes rendus en Syrie pour faire face aux groupes armés qui voulaient renverser la pouvoir syrien

C’est la direction syrienne qui décide des trêves, des rencontres d’Astana et nous sommes derrière elle quoiqu’elle décide…

En ce qui nous concerne, ns considérons que tout cessez le feu est en soi une occasion positive qu’il faut prendre à plein bras…

On a beaucoup dit que les alliés de la Syrie ne sont pas d’accord et qu’ils sont en désaccord. Moi j’ai dit une fois que la Russie ne fait pas partie de l’axe de la résistance, mais ce sont ses intérêts ont fait en sorte qu’elle soit venue en Syrie

Mais sachez tout de même que les alliés de la Syrie n’ont jamais été en harmonie comme ils le sont aujourd’hui.

En réponse aux rumeurs que la Russie va sortir le Hezbollah, sachez que si le pouvoir syrien nous demande de partir nous le ferons de plein gré.

Or c’est le contraire qui a lieu nos alliés ns demandent de nous rendre vers des endroits que nous ne voulons pas. Mais nous avons nos propres calculs.

Il n’y a rien qui fasse peur

Nous sommes entrés dans une nouvelle étape en Syrie. Les groupes armés sont dans une mauvaise posture et la situation sur le terrain est l’avantage de l’armée

Bien sur il y des évolutions au nord, au sud de la Syrie…

Lorsque Trump va venir en Arabie, ils ne parleront pas de la question palestinienne, ni des détenus en grève de la faim… ils ne parleront que de la Syrie, du Yémen, de l’Irak, du Liban peut-être…

Comme toujours, d’aucuns misent sur ces sommets pour des changements politiques et sur le terrain

Cela me rappelle ce qui s’est passé en 1996 à Charm al-Cheikh lorsque le monde entier, les Américains, les Russes sous Eltsine, les Chinois et tous les Arabes s’étaient réunis et ont publié un communiqué dans lequel ils ont tous taxé les groupes de la résistance, le Hezbollah, le Hamas, et le Jihad islamique qu’ils sont de groupes terroristes.

On nous alors averti  que le monde entier allait venir nous écraser. Et qu’est ce qui s’est passe : il y a eu la victoire de 1996 contre l’offensive israélienne des Raisins de la colère. Grace entre autre à sayed Zoulfikar

Ceux qui se rendent en Arabie saoudite sont à la recherche de quelques milliards et il n’y a pas de quoi avoir peur. Ils sont tous passés par ces manigances dans le passé, il n’y a rien de nouveau.

Message de S. Nasrallah au vice-prince héritier saoudien

Mais je voudrais terminer en évoquant une chose, je veux donner mon avis sur l’interview avec le vice-prince héritier saoudien …

Il a certes commis beaucoup d’erreurs dans son entretien, mais l’un d’entre eux  concernant l’Iran il a dit ce les grands en Arabie disent tout bas, que son problème avec ce pays et c’est qu’elle attend l’imam al-Mahdi.

Même les ulémas saoudiens savent que l’imam Mahdi sortira de la Mecque, et non de Téhéran, ni de Beyrouth, ni de la banlieue sud

Les religieux devraient lui donner une leçon car la question de l’imam al-Mahdi fait l’unanimité parmi les différentes écoles islamiques. Toutes sont d’accord qu’un imam descendant de la filiation de Fatima (S), la fille du prophète Mohammad (s)  sortira pour emplir la terre justice et équité, après qu’elle a été envahie par l’injustice et la corruption.

Ce n’est pas une question proprement chiite.

Une divergence subsiste sur la naissance de cet imam, certains disent qu’il est né, d’autres pas.  De nombreux livres des écoles sunnites évoquent en détails ce qui va se passer durant ces temps. Ce n’est pas une question iranienne mais musulmane par excellence.

En évoquant cette question, cela veut dire que ton problème avec l’Iran n’est pas d’ordre politique mais religieux, et que tu veux déclencher un conflit religieux et communautaire.

Pour ceux qui croient que l’Imam Mahdi est né le 15 Chaabane, nous leur adressons nos meilleurs vœux pour sa naissance bénie

L’Imam al-Mahdi, malgré les tyrans

Pour le vice-prince héritier je termine en lui disant que la parousie de l’Imam Mahdi est une vérité, mais c’est une question de temps seulement. Il sortira de la Mecque et sera soutenue par les habitants.

A ce moment-là, il ne restera plus aucun roi inique ni tyran despote. Il emplira la terre de justice et d’équité après qu’elle a été emplie d’injustice et de corruption. Personne ne pourra l’en empêcher. Ni toi, ni tes fils, ni tes petits-fils.  Mon conseil à tous les rois tyrans de revenir à Dieu car on ne sait pas quand le moment de la Vérité sonnera.

user comment
 

latest article

  L’importance de la jeunesse
  Education des enfants: le respect
  Histoire Du Mausolee D’imam Ali Ibn Abou Talib (A.S)
  S.Nasrallah: Défaite du projet du grand « Israël » ; mission accomplie à la frontière Est du Liban
  LA POLÉMIQUE SUR LE MARIAGE TEMPORAIRE ET PERMANENT
  Moscou: les contrevenants au mémorandum syrien pourront être éliminés par la force
  Israël » dénonce une résolution de l’Unesco sur Jérusalem le jour de sa « création »
  ANALYSE DES RELATIONS ETATS-UNIS/ RUSSIE/ ISRAEL
  Troisième année d’agression du Yémen par la coalition saoudienne…
  La place de la joie en Islam