Français
Monday 23rd of October 2017
code: 81866
États-Unis donne aide désespérée d’argent à la Syrie, si Al-Assad renonciation

« Aux États-Unis ont besoin plus d’éléments de levier tandis que nous cherchons à créer les conditions pour créer une façon de se détendre à la guerre. L’élément clé (...) est d’utiliser notre économie collective occidental-arabe d’intelligent et stratégique pour aider les secteurs émergents autonomes (syrienne) », lire dans un rapport publié lundi par le magazine américain The National Intérêts.

La réalité, selon la publication, c’est que vous malgré les efforts déployés par la maison blanche et ses alliés, le président syrien Bachar al-Assad, « aller n’importe où », pour cette raison, l’objectif de l’utilisation de l’économie n’aidera pas à « persuader » de Al-Assad à laisser le pouvoir entre les mains de son successeur.

Et qu’en échange de sa démission, la partie américaine facilitent l’accès syrien à une aide financière de Washington et ses alliés pour la « reconstruction » du pays, a ajouté.

Les estimations de rapport qui construisent la Syrie dévastée par les conflits armés dans plus de six ans, il faudra environ 100 milliards dollars par an, une somme d’argent que, selon le magazine américain, al-Assad et ses alliés ne peut-être pas se permettre de débourser.

La publication souligne que cette « transition » ne sera pas le produit des « pourparlers neutres » à Genève (Suisse), bien que « nous devons conditionner notre support d’aide à la reconstruction de la Syrie à la volonté du nouveau gouvernement de limiter son soutien à la résistance islamique au mouvement du Liban (Hezbollah) », outre la protection promise pour tous les groupes minoritaires du pays arabes.

Se conformant à tous que, cependant, le nouvel exécutif de Syrie ne sera pas une instance parfaitement démocratique, conclut le rapport.

user comment
 

latest article

  De vieux Coran découverts sur le toit d’une mosquée
  Inde: production d’un documentaire sur les miracles coraniques
  L’armée s’empare de 8000 km² dans la banlieue sud-est de Damas
  Europe: les musulmans attachés au pays dans lequel ils vivent
  France2 a diffusé un reportage sur l’enlèvement des bébés par Israël !
  10 000 policiers iraniens assurent la sécurité des pèlerins Arbaeen
  Hezbollah : USA empêche d’avancer vers les cachettes de Daesh en Siria
  Des milliers d’iraniens protestent contre la rhétorique belliciste de Trump
  Le leader iranien réclame des « mesures concrètes » contre le génocide des Rohingya
  Arabie saoudite s’appuie sur son Grand mufti par crainte d’une « rébellion »