Français
Friday 22nd of September 2017
code: 81882
L’entité sioniste convoite l’Afrique noire

: En effet, plus d’une dizaine d’États d’Afrique, très hostiles à Israël, tels que le Niger, le Gabon, le Mali et la Mauritanie manqueront à l’appel de cette convocation sioniste.

Cela ne semble pas déranger Benjamin Netanyahu qui devrait donc débarquer au Togo avec une délégation de plus de 200 personnes. Selon certaines sources, le quartier administratif et plusieurs zones de la capitale seront bouclés.

    Le Parti Anti Sioniste ne doute guère que la création de ce nouveau pont avec l’Afrique ne devrait finalement servir qu’à renforcer les soutiens lors des votes de résolutions, comme par exemple, sur l’épineuse question coloniale sioniste en terre sainte.

    La conférence devrait porter sur les thèmes de la sécurité, mais également sur les questions relatives au partenariat dans les domaines de l’agriculture, de l’énergie, de l’eau et de la santé. Il y sera également question de l’utilisation des nouvelles techniques et du développement.

    N’oublions pas que l’entité raciste d’Israël colonise non seulement la terre des Palestiniens, mais qu’elle interdit également les dons de sang de la part de ses propres citoyens d’origine africaine, des citoyens qui, à plusieurs reprises, ont subi des contraceptions forcées, ainsi que la destruction de leurs commerces quand ils osaient réclamer leurs droits lors de manifestations.

user comment
 

latest article

  Israël prend en charge la consultation kurde pour créer un mini Israël sur l’Iran
  L’inquiétude d’Israël face à la Syrie par Abdel Bari Atwan
  Décès d’un jeune Palestinien après son arrestation par l’occupation
  Attaque sioniste dans le sud de la Syrie?
  Le Hezbollah irakien remercie l'Iran
  Message d’Imam Khamenei aux Pèlerins sur Hajj 2017
  Message du leader iranien aux pèlerins dans les rituels de Hach 2017
  Réactions à la Une de Charlie Hebdo
  Espagne: attaques racistes contre les mosquées
  Unité des formes américaines des forces terrestres d’occuper l’Orient syrien