Français
Wednesday 18th of October 2017
code: 81526
Comment se sont constitués les corpus primaires de Hadith chiite?

 La transcription du Hadith se faisait à l’époque des Imams (p) sur des planches, des plaques ou des feuilles en forme de cahiers qui contenaient ce que le conteur (Rãwî) a entendu de l’Imam infaillible (p). On les appelait Açl (origine) ou Nuskhah (copie).
Parfois le conteur s’applique à classer les Hadith selon les titres, les catégories (Abwãb) ou les thèmes, et on appelait alors sa compilation “Livre”‌ ou “Corpus”‌ (Jãmi’).

   Certains des compagnons de l’Imam Al-Kãdhim (p) compilaient et classaient les Hadith qu’ils entendaient de cette manière. Avec la montée de la pression et la répression politique contre les transmetteurs de Hadith, ces livres commencèrent à se multiplier et à croître grâce au copiage, aux demandes de transcription, à l’ouïe, à la lecture et à l’autorisation “ijãzah”‌[1]

Note:

[1] C’est la permission que le chaykh (l’expert en Hadith) donne à quelqu’un de citer et de transmettre le contenu d’un livre à d’autres, ou bien de relater les Récits parvenus par ouï-dire.

Bibliographie

1- Al-Tharî’ah ilã Taçãnîf Al-Chî’ah”‌ (Le Moyen de parvenir aux Ouvrages chiites), Toms. 2/159 et 5/27 et suivant.

2-“Maçãdir Al-Fiqh Al-Islãmî wa Manãbi’uhu”‌ (Les Références de la Jurisprudence islamique et ses Sources), de Ja’far Subhãnî.

3-“Tãrikhé ’Umûmiyé Hadith”‌, de Majîd Ma’ãrif.

Source: "Les sources de la Noble Sunna", Edité et traduit de l’arabe par Abbas Ahmad Al-Bostani, éd. La Cité du Savoir, Canada.

user comment
 

latest article

  Laysa al-gharîb-Ali Zeynel Abidin (as)
  Imam Sajjad (AS)
  La biographie de l'Imam Zaynoul Abédine (as)
  LA BATAILLE DE ZATOUSS SALASSIL
  Le 40ème de l’Imam al-Hussein (Psl)
  L’importance et le bien fondé de la commémoration du deuil de l’imam al-Hussein (Psl)
  La philosophie du 40ème jour
  Hadiths sur l'Imam Husseini et le Jour de Achoura
  De Karbala à l'Etat Islamique: Découvrez le plus grand pèlerinage du monde
  L’Imâm Hossein, le mois de Moharram et la tragédie de Karbalâ