Français
Wednesday 29th of March 2017
code: 81526
Comment se sont constitués les corpus primaires de Hadith chiite?

 La transcription du Hadith se faisait à l’époque des Imams (p) sur des planches, des plaques ou des feuilles en forme de cahiers qui contenaient ce que le conteur (Rãwî) a entendu de l’Imam infaillible (p). On les appelait Açl (origine) ou Nuskhah (copie).
Parfois le conteur s’applique à classer les Hadith selon les titres, les catégories (Abwãb) ou les thèmes, et on appelait alors sa compilation “Livre”‌ ou “Corpus”‌ (Jãmi’).

   Certains des compagnons de l’Imam Al-Kãdhim (p) compilaient et classaient les Hadith qu’ils entendaient de cette manière. Avec la montée de la pression et la répression politique contre les transmetteurs de Hadith, ces livres commencèrent à se multiplier et à croître grâce au copiage, aux demandes de transcription, à l’ouïe, à la lecture et à l’autorisation “ijãzah”‌[1]

Note:

[1] C’est la permission que le chaykh (l’expert en Hadith) donne à quelqu’un de citer et de transmettre le contenu d’un livre à d’autres, ou bien de relater les Récits parvenus par ouï-dire.

Bibliographie

1- Al-Tharî’ah ilã Taçãnîf Al-Chî’ah”‌ (Le Moyen de parvenir aux Ouvrages chiites), Toms. 2/159 et 5/27 et suivant.

2-“Maçãdir Al-Fiqh Al-Islãmî wa Manãbi’uhu”‌ (Les Références de la Jurisprudence islamique et ses Sources), de Ja’far Subhãnî.

3-“Tãrikhé ’Umûmiyé Hadith”‌, de Majîd Ma’ãrif.

Source: "Les sources de la Noble Sunna", Edité et traduit de l’arabe par Abbas Ahmad Al-Bostani, éd. La Cité du Savoir, Canada.

user comment
 

latest article

  La grande leçon du Prophète
  Équilibre entre les droits de l’individu et de la société
  Toute chose dans chaque étape est Son Signe (2)
  La division des recherches des Sciences du Hadith (2)
  Isrãf
  Le moyen de connaître la Sunna
  La seconde source de la noble Sunna
  Une des formes de reconnaissance d’Allãh
  La tache essentielle d’un Prophète
  Intercession dans le miroir des traditions