Français
Saturday 22nd of June 2024
0
نفر 0

La défense de la prophétie et de l’Imamat

La défense de la prophétie et de l’Imamat

  Quatre femmes dans le monde méritent d’être présentées comme des modèles, Maryam, Khadija, Asieh et Fatima (AS). Le point commun de ces quatre femmes est qu’elles ont obéi sans broncher au maitre du temps et aux guides divins.
Asieh a défendu Moise (AS) jusqu’a la torture, Marie a supporté les calomnies et les souffrances dans la voie de Jésus (AS) et Fatima (AS), l’Imam du temps, Hazrate ’Ali (AS) jusqu’au martyre.

   Mais Khadija a été le véritable défenseur de la prophétie, avec sa personne et ses biens. Elle a défendu la prophétie et l’Imamat. Nous avons expliqué comment elle avait défendu le Prophète (AS), nous nous contenterons de signaler un point qui concerne le Prophète Adam (AS) quand il jeta un regard sur la vie du Prophète (AS) et de Khadija et déclara: "Une des supériorités de Mohammad (AS) sur moi, est qu’il était accompagné d’une épouse qui l’aidait dans la voie de Dieu alors que la mienne m’a encouragé dans la désobéissance"  (Tabaghat d’Ebn Sa’ad, vol 1, p 134)

   Au sujet de la sympathie de Khadija envers ’Ali (AS), Majlessi a déclaré: "Après le mariage du Prophète (AS) avec Khadija (AS), et la naissance d’Ali (AS), le Prophète (AS) l’a encouragée à aimer ’Ali. Khadija l’aima donc beaucoup et lui envoyait des vêtements, des bijoux, des servantes et les choses dont il avait besoin de telle sorte que les gens disaient: "’Ali est le frère de Mohammad et celui qu’il aime le plus. Khadija l’aime tant qu’elle envoie matin et soir, des cadeaux à la maison d’Abou Taleb" (Bihãr Al-Anwãr, vol 37, p 43)   

   Lors de la naissance de Fatima (AS), Khadija connut mieux la Wilãyat car Fatima (AS) à sa naissance, prononça l’acte de foi et déclara:

وَ اَنَّ بَعْلِي سيّدُ اْلاَوْصِياء وَ وُلْدِي سادَةُ الاَْسْباط

"En vérité, mon mari est le maitre des successeurs des Prophètes et mes enfants, les meilleurs descendants du Prophète de Dieu"

Bihãr Al-Anwãr, vol 43, p 3

   Khadija avait accepté et avait foi en la Wilãyat d’Ali (AS) et de ses enfants alors qu’à cette époque le respect de la Wilãyat de l’Imam ’Ali (AS) n’était pas encore une règle, ni un devoir pour les croyants.

   Le défunt Mahalati, citant Majlessi, a déclaré: "Un jour le Prophète (AS) a appelé Khadija et lui a dit: "Voici Gabriel qui dit qu’il y a certaines conditions à la foi. Premièrement la reconnaissance de l’unité divine, deuxièmement la reconnaissance du Prophète, troisièmement la foi en la résurrection et le respect des règles de la religion, quatrièmement l’obéissance au Wali-ol-Amr c’est-à-dire ’Ali (AS) et les Saints Imams (AS) de sa descendance et le rejet de leurs ennemis". Khadija dit qu’elle croyait en tout. (Mahalãti, Riahin Al-Chari’a, vol 2, p 209)

   Au sujet de l’Imamat de l’Emir des croyants (AS), le Prophète (AS) déclara à Khadija: "

هُوَ مَولاكَ وَ مَوْلَي الْمُۆْمِنينَ وَ اِمامُهُمْ بَعْدي

"’Ali est ton maitre et le maitre et l’Imam de tous les croyants après moi"

0
0% (نفر 0)
 
نظر شما در مورد این مطلب ؟
 
امتیاز شما به این مطلب ؟
اشتراک گذاری در شبکه های اجتماعی:

latest article

COMMENT SE SONT CONSTITUE'S LES CHIITES
L’origine de L’islam Chiite
Pourquoi il n’est pas permis d’échanger de l’or neuf contre un peu plus de l’or ...
Le Prophète Elie
L'apparence extérieure du Prophète
Le Sermon de la noble Zeinab à Cham et Kufa
comment faire pour se protéger du mauvais sort ?
Femmes musulmanes, cible de l’islamophobie européenne
La Calamité du Jeudi
Biographie de Sayeda Zaynab

 
user comment